Corps à Corps

 Un moment suspendu, inattendu. 
Virtuose de l’orgue, 
Une métaphore s’instaure.
Nos corps s’entremêlent,
A l’allure des hirondelles.
Douceur, lenteur et odeur,
Émanent des fleurs.
Un ébat, un éclat, plus de tracas.
Ralentir, se sentir pour s’enrichir.
Ta main se pose, douceur de rose,
J’explose, j’implose.
La joie rythmera ces heures,
Corps à corps, Cœur à cœur.
Énergie sexuelle qui ruisselle,
Éternel pêle-mêle.
Energie de vie, qui éveille à la magie.
Descendre dans son antre,
Telle une ancre qui s’ancre.
Berceau d’une créativité libérée,
La clef pour une vie éclairée.
Je dépose ma vulnérabilité,
A tes côtés.
 

Margaux